Hawksley Workman "Puppy" un cd d'avant en attendant les nouveautés!

Publié le par Padawanne

Grâce à Tom, qui est allé chercher ce cd pour ces Padawans, nous pouvons écouter "Puppy" , ce cd d'Hawksley Workman, disponible à la vente uniquement pendant ses concerts.

Je me suis tranquilement préparée à l'écouter dans mon lit, le matin, sans avoir rien à faire, pas d'urgence. Et pourtant d'habitude à la première écoute je passe très rapidement d'une chanson à l'autre pour voir ce qui vient ensuite. Ici, rien de tout cela. Moi, mon lit, ma couette et Hawksley!

J'ai écouté sans bouger jusqu'à la chanson 8, me laissant réveiller par sa voix que j'étais heureuse de retrouver. La première chanson, on m'avait prévenu, "c'est pas commun!". Mais en ce qui concerne Hawksley, je ne tiens pas ça pour critique effrayante! Mais effectivement, dans mon semi-rêve, j'ai eu un choc à l'écoute des premières notes de "Singing like a bird"! Et c'est peu dire! Mais quelle fraîcheur! quelle gaîté! Il faut dire que c'est littéralement riche, comme trois chansons en une seule! Je m'imagine un mix de musique tzigane, Rabbie Jacob, le délire parfait tel que je l'aime. Et la partie calme du milieu nous entraine jusqu'à la dernière étape qui est digne de tout réveil, envie de sauter et de danser, de chant dans sa douche! Exatraordinaire! J'ai résisté à l'envie de la réentendre tout de suite, j'ai laissé la suite du cd m'envahir.

Je n'ai pas tout de suite accroché à "Sister Scissors" (version 1) j'ai juste retrouvé des sonorités proches de l'album "Before we were security guards". On sent l'expérimentation.

"Mouth to mouth" m'a plus, peut être à cause du titre au départ d'ailleur, et cela, même si elle est dans la veine des mélancolies qu'Hawksley produit de temps en temps. C'est le timbre de sa voix, le fait qu'il m'entraine dans cette lenteur qui m'a séduite. Jusqu'aux dernières notes de tendresse qu'il laisse échaper, sa voix se faisant frêle.

"You got me on fire woman", comment dire?? L'intinct est de retour! Trust your lust! Laissez-vous entrainer par ce morceau de vaudou! Le sang coule dans vos veines à toute vitesse et bat à vos tempes! Bienvenue vous êtes chez moi!

"Beautiful You", le royaume des sons s'ouvre à vous! Un peu brouillon je dois l'avouer. Un temps d'adaptation, il faut laisser l'écoute faire son chemin. Mais comme d'habitude, Hawksley est un magicien. Répétés, les mots se font différents à chaque fois, il renouvèle leurs sons, leurs significations. Les mots sont simples, voire désuets, mais c'est libre et j'aime quand je le sens libre.

"Big wet tears" Le retour du piano! Au premier plan! Rappel très agréable, un sentiment de papershoes lointain. Par contre la guitare au milieu ne fait pas mon bonheur, heureusement elle disparait comme elle est venue (expérimentation je vous dis!) Les voix mèlées d'Hawksley et de je-ne-sai-pas-qui sont grêles, presque fausses, mais comme à chaque fois, c'est Hawksley, ça devient gracieux et il évite le ridicule! (il est fort! Et c'est pour ça que je l'aime! ;) )

"Good sunday morning" Déjà bon titre! Moi j'aime les bons dimanches matin! et c'est une sensation qui me plait, que j'aime à retrouver chez Hawksley! Le goût et le savoir-faire de parler des choses qui lui plaisent!

"Organic Coast" la chanson je pense la plus parfaite de l'album! Tous les jours dans mon lit, et le bonheur fut! je n'en dit pas plus!

"The woman is the water" (joke avec "Even an ugly man"? lol, les femmes l'eau, les hommes l'alcool? Mdr!) Titre que je n'ai pas encore compris, mais comme d'habitude chez Hawksley, c'est une part du mystère, les titres pas évidents! La chanson en elle même est géniale! Rythme, joie, rythme, voix! Brillant! Je pense que l'album prend réellement son envol à partir de "Good Sunday Morning" et que de là, le reste de l'album se tiens d'un seul et magnifique bloc! Qu'est-ce qu'il est fort Hawksley!

"Can we be" qui, à part Hawksley, fait des sons comme ça au début d'une chanson? Ca ferait fuir tout le monde! lol! Comme je l'ai dit l'album prend son autonomie, et cette chanson le confirme! Liberté, re-effet papershoes, avec un air de la chanson Woo hoo Woo Hoo Hoo dans Kill Bill (enfin une idée comme ça...)

"Sister Scissors" (version 2). Eh bien voilà! J'ai compris maintenant! Meilleure arrangement musical, qui rend la chanson bien plus écoutable! Et résultat on écoute les paroles! Dalila! Merveilleux! Après le papier Clairefontaine, Hawksley me parle de sa coiffeuse! MERVEILLEUX!!!!!

La majeure partie des morceaux font plus de 4 minutes. Je pense qu'il a vraiment créé librement, et qu'il s'est laissé porté par les morceaux, ne sachant pas lui-même jusqu'où les emmener. Les morceaux étant long on est à chaque fois porté! Moi plus ils sont longs, et plus j'aimerais qu'il ne s'arettent jamais (Cf "Future language of slaves" les dernières notes je me les repassent en boucle! "Ice Age" avec ce saxophone qui me tue!) Cet album est beau! Rare! Merci Hawksley!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le maître 27/02/2007 10:17

bon moi je suis moins enthousiaste que toi : on sent bien que c'est un album de morceaux inédits qu'HW n'a pas voulu mettre sur ces 2 premiers albums (et on comprend pourquoi pour certaines ..).
Reste "singing like a bird" (parfait pour le reveil !) et "beautiful you" (la sensualité même !) et rien que pour ses 2 titres le CD en vaux le détour !
En tout cas, je suis content que ca te plaise. je n'ose imaginer le nombre d'arlettes que cela a du te procurer !

Caroline 24/02/2007 09:11

C'est un décorticage d'album digne de Crossroads, chapeau la Padawan, le Maître peut être fier de toi ! ça me donnerait presque envie d'écouter ce CD, mais de toutes façons je devrais y avoir droit que je le veuille ou non, le matin au petit dej' ou dans la voiture très bientôt ;o)